Dedibox, Gandi, OVH : la guerre des prix des serveurs web d’entrée de gamme fait rage

Des euros par milliersSi vous suivez l’hébergement web de près, vous avez vu récemment le lancement de la nouvelle offre Dedibox, la Dedibox XL. Il s’agit d’un serveur relativement puissant, permettant tous types d’usages, tel un bureau à distance, un serveur de jeux en ligne, ou encore un serveur web classique ou spécialisé dans diverses applications tendance, réseaux sociaux ou vidéo en ligne. Aujourd’hui, soit quelques jours plus tard à peine, OVH vient de répliquer avec sa nouvelle gammede serveurs dédiés, bâptisée 2008 Reloaded. Ce n’est manifestement pas un hasard.

En effet, tout comme son concurrent Dedibox, OVH opte pour le suffixe “XL” pour désigner ses nouvelles offres Kimsufi, Kimsufi XL et même le très mystérieux Kimsufi XXL. De plus, les offres paraissent très proches en termes de prix et de performances, probablement à l’avantage d’OVH qui leur associe notamment une adresse IP Failover d’emblé, permettant un basculement vers un autre serveur en cas de panne ou d’augmentation de gamme. La Dedibox propose en revanche une solution Dedispare, mettant à disposition du client un serveur de remplacement aux données répliquées pour faire face à une panne.

C’est un fait : les serveurs web deviennent de plus en plus abordables, d’autant qu’OVH a lancé ses offres RPS à partir de 9,99 € HT par mois et que Gandi continue sa beta de VPS à 6 € HT par mois, permettant aux budgets les plus limités de louer un serveur web.

Il y a tout de même un danger à ce type d’offres. C’est celui d’un manque d’expérience de la part des apprentis administrateurs système qui se font les armes sur des serveurs pouvant se transformer en machines zombies s’ils ne sont pas correctement administrés. Les conséquences peuvent en être dramatiques pour le web dans son ensemble : envoi de spam par millions de messages par jour, attaques de type DoS ou autres attaques de mots de passes par la force brute. Il serait dommage que cette guerre des prix à la baisse et de la puissance à la hausse finisse par gêner les utilisateurs légitimes d’Internet.

Gageons que le marché des services d’infogérance se développe suffisamment pour permettre aux administrateurs les moins expérimentés de louer un serveur sécurisé et bon marché. Saluons ici la démarche de Dedibox qui recommande à ses clients certains prestataires en infogérance à un prix tout à fait abordable, permettant aux clients novices ou pressés de dormir tranquilles et de profiter de nouveaux services qui s’ouvrent avec l’utilisation des serveurs web dédiés.

Comments

  1. Bonjour,

    Je pense aussi que le risque de piratage est important, il me semble néammoins qu’il existe maintenant des distributions Linux spécialement créer pour les serveurs d’hebergement de sites web (désolé mais le nom de la distri m’echappe, satanée mémoire !!!! )

  2. @Fabrice, tu fais peut-être référence à CHAOS ?

Speak Your Mind

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.