Deux fois moins de spam depuis la fermeture de McColo aux États-Unis

Suite à l’enquête de quatre mois du Washington Post ayant permis l’identification de l’hébergeur favori des cyber-criminels, le volume de spam a été divisé par deux partout dans le monde. Mais ne nous réjouissons pas trop vite, les spammeurs devraient revenir en force pour les fêtes de fin d’année.

Le point sur la cybercriminalité

Les failles de sécurité en rapport avec Internet et le web se multiplient depuis le début de l’année 2008 en particulier, et les pirates deviennent de plus en plus réactifs pour les exploiter depuis de nombreuses années, exploitant des réseaux d’ordinateurs zombies titanesques pour mener leurs actions criminelles. Des Etats se lancent désormais dans des cyber-guerres et les e-commerçants et les Internautes ne sont plus en sécurité. Où en sommes-nous en matière de lutte contre la cyber-criminalité, le cyber-terrorisme et la cyber-guerre ?