Deux fois moins de spam depuis la fermeture de McColo aux États-Unis

Il aura fallu quatre mois d’enquêtes au Washington Post et son journaliste en sécurité informatique pour mettre en évidence l’implication de l’hébergeur McColo Corp. dans les réseaux criminels sur Internet. En effet, c’est en compilant l’ensemble des publications en sécurité informatique mettant en évidence les agissements criminels des clients de l’hébergeur nord-californien et le laxisme évident de ce dernier, que le Washington Post a fait couper l’accès à Internet aux principaux fournisseurs de l’hébergeur. En effet, selon les divers experts, les serveurs de McColo Corp. contrôlaient les principaux réseaux d’ordinateurs zombies dans le monde, responsables de l’envoi de quelque 75 % du spam mondial. Il n’aura fallu qu’une poignée d’heures aux principaux opérateurs Internet pour décider de couper leur connexion à McColo qui s’est retrouvé de fait coupé d’Internet.

Immédiatement après, le spam mondial a connu une chute exceptionnelle, comme en témoigne le graphique des derniers jours de l’organisation Spamcop.net :

Évolution du spam des sept derniers jours

Évolution de l'activité de spam des sept derniers jours

Le graphique ci-dessus est représentatif de l’activité du spam dans le monde. L’après-midi du mardi 11 novembre pourra être marquée d’une pierre blanche pour ce qui est de la lutte contre le spam. On s’en étonne même au point de se demander pourquoi cela n’avait pas été fait jusqu’alors !

Cependant, les experts en sécurité informatique ne sont pas tous ravis de cette soudaine baisse. En effet, les réseaux pirates sont toujours actifs, et alors qu’il était jusqu’ici assez facile de les identifier, ceux-ci auront tendance à se répartir plus largement sur Internet, plutôt que de concentrer leurs connexions. Par conséquent, il sera sans nul doute plus difficile de suivre leurs activités illégales.

De plus, si cette bataille contre le spam a été gagnée, la guerre contre le spam n’en finit pas pour autant, et une fois que les pirates auront trouvé un ou plusieurs nouveaux hébergeurs web pour héberger leurs serveurs aux activités douteuses, le flot de spam reprendra de plus belle. D’ailleurs, face à la recrudescence globale des activités illégales sur Internet et du spam en particulier ces dernières années, il est fort probable que les congés de Thanksgiving, puis les fêtes de fin d’année seront, comme tous les ans, les deux points culminants des activités criminelles sur Internet un peu partout dans le monde…

Ceci dit, gageons que désormais, les hébergeurs prendront plus au sérieux le spam et que tous feront leur possible pour suspendre les services de leurs clients s’adonnant à des activités criminelles.

Speak Your Mind

*