Gagnez $1.000.000 grâce à la location de vidéos en ligne

Recommendations ciblées au quotidien

Il y a quelques mois, j’ai fait ouvrir un compte email GMail à mon père, scientifique. Il était épaté de constater la pertinence des publicités affichées par Google à côté de ses emails, celles-ci correspondaient précisément au contexte de ses messages électroniques.

Pas plus tard qu’hier, ma soeur, professeur de violon, se félicitait d’un email d’Amazon lui suggérant l’achat de quelques nouveaux livres. Elle avait l’habitude de jeter les emails promotionnels auxquels elle avait souscrits auprès des quelques boutiques en ligne qu’elle fréquente après une rapide lecture en diagonale. Or, elle gardait précieusement les suggestions d’Amazon, celles-ci correspondant précisément à ses centres d’intérêt. Bref, elle envisage très sérieusement une étude détaillée des titres qui lui sont proposés en vue d’un prochain achat.

Moi-même, étudiant avec intérêt la réactivité des Internautes à la publicité sur l’un de mes sites. Il apparaît clairement que la publicité contextuelle est celle qui suscite le plus d’engouement. J’en déduis donc bien que le marketing ciblé accroît les ventes.

Netflix, le cas d’un site marchand

Netflix est un commerçant en ligne. La société loue des DVD à ses clients. Les clients s’abonnent à des plans mensuels qui leur permettent de louer un certain nombre de films à la fois. Ils choisissent les films sur le site web du commerçant et celui-ci les leur expédie par les services postaux. Quand ils les ont vus, ils réexpédient les films en retour et peuvent de nouveau choisir une nouvelle liste de films.

Netflix dispose d’un catalogue de plus de 18.000 titres à disposition de ses clients. Bien trop pour tous les passer en revue au moment de commander. Aussi, afin d’accroître la satisfaction de ses clients et de réduire les retours intempestifs, la société a mis au point le système de recommendation Cinematch. Celui-ci permet à ses clients d’attribuer une note à chaque film selon ses goûts. En retour, Cinematch propose à chaque client des suggestions correspondant au mieux à ses attentes.

Concours d’un million de dollars

La société est plutôt fière de son Cinematch, et même si elle l’améliore en continue, admet qu’il existe des voies qu’elle n’a pas encore explorées, qu’elles fassent déjà partie de la littérature scientifique ou qu’elles soient encore à découvrir. S’inspirant du Prix de la Longitude de 1714, Netflix lance un concours pour faire progresser la recherche dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Ainsi, Netflix propose un Grand Prix de 1 million de dollars à l’individu ou à l’équipe qui aura le premier réussi à mettre au point un système de recommendations qui sera meilleur d’au moins 10 % de son système maison Cinematch. A défaut de gagnant du Grand Prix, un Prix du Progrès de $50.000 sera décerné chaque année et ce jusqu’au 2 octobre 2011 au moins, à l’individu ou à l’équipe proposant un système 1 % meilleur que Cinematch ou le gagnant de l’année précédente. En contrepartie de ces prix, Netflix demande de se voir remettre une description détaillée du fonctionnement du système, que la société divulguera publiquement, ainsi qu’une licence non exclusive d’utilisation du logiciel ainsi mis au point, dont les gagnants fourniront le code source.

Susciter des vocations ?

Vous avez bien lu : Netflix réclame une licence non exclusive du logiciel gagnant. Netflix va plus loin, puisque la société encourage même les gagnants à exploiter eux-mêmes leur système dans d’éventuelles applications commerciales et ainsi profiter des retombées économiques de leurs efforts, en plus du prix offert. La société admet donc tout à fait que le gagnant exploite son système en le licenciant à ses concurrents, voire qu’il crée lui-même une société concurrente de Netflix à base de son nouveau procédé. Voilà qui devrait encourager les esprits entreprenants et d’entrepreneurs à se lancer dans ce concours, d’autant plus que celui-ci est ouvert à tout le monde, à quelques exceptions près (dont étonnamment les résidents du Québec, Canada, ainsi que quelques pays avec lesquels les Etats-Unis, pays où opère Netflix, sont en froid).

Afin de permettre aux participants du concours de mettre au point leur système, Netflix fournit un jeu de 100 millions de notations réelles de clients, choisies au hasard parmi 480 millions détenues par la société. Afin d’éviter tout préjudice à ses clients, notamment pour ce qui est en matière de vie privée, les informations ainsi fournies sont anonymisées. D’une part, les clients sont identifiés par un identifiant numérique choisi au hasard. D’autre part, une part des notations fournies est volontairement et aléatoirement altérée.

Respect de la vie privée

Par ailleurs, les informations fournies et devant servir pour la mise au point du système sont très succinctes. Il s’agit du titre du film, de l’identifiant du client, de la note attribuée au film par le client, et de la date de cette notation. Ces informations ne devraient donc pas mener au fiasco des requêtes de recherches d’AOL en matière de respect de la vie privée ayant engendré une certaine polémique.

Néanmoins, cette liste de notations est une véritable mine d’or pour toute société intéressée dans le traitement et l’exploitation de données commerciales. C’est en effet la première fois qu’une base de données d’une telle ampleur est mise à disposition du public. Le concours devraient donc permettre un réel engouement de la recherche dans ce domaine, notamment de la part des marchands (qu’ils soient en ligne ou non), bien entendu, des régies publicitaires (dont le marketing est la raison d’être), mais aussi dans des services de réseaux sociaux les plus divers, allant des sites de rencontres aux annuaires d’adresses web.

A suivre de près

Le marketing ciblé améliorant les ventes, améliorer le ciblage des promotions augmente nécessairement le chiffre d’affaires. Connaître le client, c’est avoir la possibilité de mieux le conseiller. Utiliser les algorithmes automatisés pour synthétiser la base de données clients permet de réduire les frais d’une étude au cas par cas et d’en améliorer la réactivité ; cette solution est très adaptée à l’étude de larges pannels de clients. Bref, toute entreprise désireuse de mieux connaître et de mieux conseiller ses clients a donc un réel intérêt à suivre de près l’évolution de ce concours.

A vous de jouer ?

Quant à vous, quand est-ce que vous vous inscrivez ?

Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.
Anonyme

A propos Martin

Martin Korolczuk baigne dans l'informatique de manière plus ou moins assidue.

Les commentaires sont fermés.