Openads, un serveur de publicités open source

Omniprésence de la publicité dans les rues de New YorkLe problème, lorsqu’on essaye de monétiser un réseau de sites web, c’est qu’il arrive assez vite le moment où l’on est submergé par le travail de gestion des annonceurs. En effet, si l’une des premières approches consiste à choisir une régie publicitaire affichant des annonces contextuelles, une optimisation plus poussée des annonces permet un gain plus intéressant. Cela est possible notamment lorsqu’on choisit soi-même les sites à promouvoir, sites qui reversent alors directement aux éditeurs leurs intéressements aux ventes ou au trafic généré. On évite ainsi de payer la marge parfois conséquente (et souvent opâque) d’une régie publicitaire tierse.

Problème

Néanmoins, la régie publicitaire ne prend pas sa marge sans contrepartie : elle fournit bel et bien un service à valeur ajoutée, celui de rassembler en un lieu commun annonceurs et éditeurs, ou encore de proposer des outils pour faire le tri entre les diverses offres possibles. Faire ce travail manuellement devient totalement herculéen et il faut alors trouver une solution un tant soit peu automatique pour améliorer sa productivité dans le choix des annonces.

Solution

Openads est une solution open source de régie publicitaire. C’est une solution simple, voire simpliste, mais, gratuite, est une solution bon marché qui semble idéale pour un réseau de sites de taille moyenne. Elle intègre les deux principaux composants d’une régie publicitaire : les annonceurs et les éditeurs. Si l’absence d’un gestionnaire d’autorisations empêche l’utilisation d’Openads à grande échelle (où une double validation des sites et des annonces est parfois souhaitable) et que quelques bugs mineurs (notamment pour ce qui est de l’utilisation des caractères accentués dans les labels descriptifs des annonces au sein de l’interface d’administration, ou bien encore sur l’utilisation des accès locaux au serveur de publicités permettant des liens en dur) rendent la solution imparfaite, elle n’en reste pas moins tout à fait exploitable pour un réseau de sites géré en interne par une personne ou une petite équipe.

Principe

L’idée est alors d’aller « faire son marché » auprès des régies existantes (telles que TradeDoubler, ou bien le très populaire Google AdSense), ou bien directement auprès de sites proposant de l’affiliation (tels que les célèbres eBay ou Amazon), et d’organiser les annonces par éditeur, par format et éventuellement d’y associer des mots-clés ou encore des dates de validité, des fréquences d’apparition, etc. Ensuite, chaque site du réseau pourra piocher dans les annonces disponibles en fonction de ses besoins. L’intégration des annonces sur les sites web se fait soit au moyen d’un code JavaScript désormais classique et passe-partout, soit directement au sein des pages dynamiques à condition que celles-ci soient générées en PHP et que le site éditeur ait accès au code PHP du serveur de publicité, ce qui peut poser des difficultés de mise en place, voire de sécurité. D’autres solutions d’intégration existent cependant, de sorte qu’il est possible d’allier l’efficacité à la simplicité et à la sécurité à condition de consacrer un peu de temps et d’énergie à l’intégration du système au sein des sites web.

Conclusion

Bref, Openads apparaît être une solution de serveur de publicité tout à fait viable et bon marché, à condition d’accepter ses limitations et ses ambitions. Elle semble idéale pour la gestion des annonces d’un réseau de sites de taille moyenne, permettant aux webmasters de monétiser leurs sites de manière relativement optimale sans se ruiner.

Crédit photo : Frank Michel

Speak Your Mind

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.