Black Hat SEO : référencement à base de fermes de liens

Dans le cadre de mes prestations de référencement, je m’engage contractuellement à respecter les recommandations des moteurs de recherche prodiguées aux webmasters. Les achats de liens, les échanges de liens bidons et autres formes de web spam, je ne pratique pas. Mais tout le monde ne suit pas les mêmes règles dans les métiers du référencement web, préférant le côté obscur et séduisant des méthodes qualifiées de Black Hat SEO.

Pour preuve, un email reçu de la part d’un annuaire où j’ai soumis un site (les liens et les mots barrés sont de moi) :

Ce petit message pour vous informer que nous venons de mettre en place un système d’échange de liens très sympathique sur [notre annuaire] !

Celui-ci vous permet de placer votre site sur votre thématique et de bénéficier de la popularité [de l’annuaire] !

[Notre annuaire] c’est plus de 2000 visiteurs par jour et une croissance en pleine progression. De plus nous avons fait appel à une agence de référencement de grande renommée qui commencera à s’occuper de notre site d’ici le mois d’octobre, donc soyez sur que votre lien prendra encore + d’importance car la page d’échange est reliée à nos 25000 pages !

Afin de mieux indexer votre site et éviter les farmlinks (liste de liens) pénalisés par Google, nous sommes partis du principe qu’il n’y aurait que 20 liens par page ! Donc une meilleure redistribution de la popularité et du Pagerank par la suite !

Nous n’acceptons donc pas les liens échangée sur des farmlinks (plus de 50 liens externes par page), ou des pages non reliée à votre site principal ou non indéxée par Google, ceci pour bien sur permettre un échange de lien qualitatif qui vous propulsera dans les moteurs de recherche !

Si vous avez un site ou blog de qualité, il est temps de rajouter gratuitement votre site !

Pour ma part, je me demande bien quelle est cette « agence de référencement de grande renommée » pour la dénoncer à Google pour spam, car la technique décrite ci-dessus — contrairement à ce qui est écrit — n’est ni plus ni moins que la construction d’une ferme de liens et par conséquent contraire aux recommandations des moteurs de recherche prodiguées aux webmasters. En effet, Google indique bien d’éviter les pages comportant « peu ou pas de contenu informatif », tout comme les pages visant à tromper les moteurs de recherche quant à leur popularité, ce qui est manifestement le cas ici, puisque le but annoncé est de faire grimper artificiellement le PageRank.

D’ailleurs, je me demande bien si cet annuaire accepterait les sites ayant les mêmes pratiques que lui-même dans ses pages. Si ce n’est pas le cas, c’est que probablement le webmaster responsable de cet annuaire considère lui-même qu’il s’adonne au web spam

Speak Your Mind

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.