Webmail : conséquences d’un éventuel rachat de Yahoo! par Microsoft

Courrier correctement affranchi Dave McClure a publié les chiffres de fréquentation des principaux services mail de la planète évalués en octobre 2007 par Comscore sous la forme d’un joli graphique. Mais c’est la réaction de Jeremy Zawodny qui est intéressante à noter.

En effet, ce dernier réalise que l’éventuelle acquisition de Yahoo! par Microsoft impliquerait le contrôle par la même entreprise des deux services de webmail leaders du marché, en l’occurrence Yahoo! Mail (262,2 millions de visiteurs uniques en octobre 2007) et Windows Live Hotmail (256,4 millions de visiteurs uniques). Après une telle acquisition, Microsoft deviendrait un géant comptabilisant à lui seul 518,6 millions de visiteurs uniques mensuels rien que pour ses services de webmail ! Le troisième acteur, Google avec son service GMail, n’engendrait que 87,1 millions de visiteurs uniques, suivi par AOL avec à peine 48,9 millions…

Avec quelque 76 % des parts de marché des webmails, Microsoft flirterait donc de nouveau avec une situation de monopole ? Pas si sûr. En effet, ces chiffres ne prennent pas en compte les récents services de messagerie des réseaux sociaux, et Comscore tient essentiellement compte des chiffres de fréquentation étatsuniens, et non mondiaux.

Il n’empêche que — même si cette extrapolation es très approximative — je ne me sens pas très à l’aise à l’idée de savoir qu’une seule entreprise gère les boîtes aux lettres d’un être humain sur dix…

Comments

  1. Ayez confiance qu’il disait.
    Rien que pour ça, l’OMC ou une autre instance compétente devrait interdire la fusion.
    Big Brother serait vraiment partout et moins de concurrence c’est moins d’innovation, tout simplement

Speak Your Mind

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.