De l’instabilité des logiciels récents

Je découvre que Microsoft « a sous-estimé volontairement les besoins de Vista pour aider Intel a atteindre ses résultats trimestriels, en lui permettant de continuer à vendre des cartes mères équipées du chipset graphique 915 ».

Cette affaire me fait penser que l’un de mes amis refuse catégoriquement d’utiliser des logiciels dont le numéro de version n’a pas atteint le niveau « 2.0 », affirmant que c’est le seul moyen d’éviter les erreurs de jeunesse des logiciels. Cela veut-il pour autant dire qu’il faille attendre le premier Service Pack d’un système d’exploitation de Microsoft pour pouvoir envisager la migration ?

Un autre de mes amis travaillant dans une société de développement de jeux vidéo m’a informé que l’équipe de développement était toujours sous Windows XP et que toutes les machines nouvellement installées étaient encore équipées de Windows XP dans le but de conserver un parc de machines homogène. En revanche, depuis un an au moins, toutes les machines achetées par cette société sont dotées de processeurs 64 bits et toutes sont obligatoirement compatibles Windows Vista, le basculement de l’ensemble du parc devant intervenir dans le courant de l’année 2008, soit quelque deux ans après les premières versions du système d’exploitation. Encore une autre mesure de prudence.

Pour ma part, mon problème actuel touche un système d’exploitation concurrent : Mac OS X 10.5 Leopard. En effet, j’ai mis-à-jour mon Macbook Pro dès la sortie de cette nouvelle version du système d’exploitation d’Apple. Ce qui m’a poussé à faire cette acquisition est l’application Time Machine, une solution de sauvegarde incrémentielle en tâche de fond sur un disque dur externe. Au moment du basculement entre mon vieux PC et le nouveau Mac, la sauvegarde était l’une de mes préoccupations principales (et elle l’est restée depuis). L’inconvénient est que j’ai l’impression effectivement d’essuyer les plâtres de ce Leopard qui n’a pas l’air d’être fini. En effet, des bugs d’affichage de certaines applications attribués, par les éditeurs de ces logiciels, aux défauts de Leopard, rendent son utilisation moins productive qu’elle pourrait l’être. Par ailleurs, qu’une application tierse telle que que Mozilla Firefox puisse planter est gênant (jusqu’à une demi-douzaine de fois par jour, cela devient très gênant, même, pour un développeur web). En revanche, qu’une application native du système d’exploitation, telle qu’Aperçu, plante régulièrement sur certaines opérations basiques (deux fois d’affilé, hier, sur le redimensionnement d’une simple image GIF de moins de 20 pixels de large), ou encore qu’une souris Apple rencontre des défauts récurrents (comme la perte de fonctionnalité du bouton principal qui revient systématiquement après réinstallation logicielle de la souris), cela montre clairement un réel défaut de stabilité et de finition du système d’exploitation.

Bref, on dirait effectivement qu’il faille prendre son mal en patience avant de sauter sur la première nouveauté venue, lui préférant des solutions logicielles peut-être pas très récentes, mais certainement mieux éprouvées.

Comments

  1. Depuis quelques temps aussi je me méfie des dernières versions, et j’esquive souvent les updates de logiciels qui sont demandées au lancement de ce dernier. Par exemple, le firmware que je venais de télécharger pour mon ipod ne marchait pas. Et il est quasiment impossible de revenir en arrière. Ou alors Filezilla qui avait un problème.

    Outre le fait que le logiciel ne marche plus, il y a aussi ces logiciels qui sont rachetés et dont les versions suivantes sont bourrées de trucs commerciaux. Je pense à Winamp, Azureus ou The All Seeing Eye (racheté par Yahoo), qui deviennent vraiment inutilisables (ou alors il faut payer, ce qui n’était pas le cas avant).
    Les systèmes d’exploitation, c’est un peu comme les nouvelles voitures. Les premiers acheteurs payent les pots cassés, et se retrouvent à devoir ramener la voiture chez le contructeur pour régler quelques problèmes de jeunesse.

    D’ailleurs, si vous voulez obtenir une ancienne version d’un logiciel, y a http://www.oldversion.com/ qui est pratique.

Speak Your Mind

*