URL simplifiées

Une boussole pour retrouver son cheminL’idée des URL simplifiées est de supprimer toutes les informations non pertinentes aux yeux d’un utilisateur d’une adresse de page web. Ainsi, les extensions de fichiers telles que .php, par exemple, n’apparaissent plus. L’extension d’un fichier n’est utile qu’au serveur web qui détermine ainsi l’action à effectuer lors d’une requête d’accès à ce dernier. L’utilisateur, quant à lui, n’a pas à se préoccuper du fonctionnement interne du site. Une configuration adéquate du serveur permet donc de ne dévoiler que des informations pertinentes à l’utilisateur.

Il est possible d’aller plus loin dans cette démarche. Puisque le préfixe www. précédant habituellement l’adresse d’un site web n’apporte pas d’information particulière, il est possible de le supprimer, raccourcissant d’autant l’adresse de la page. Bien entendu, pour ne pas se heurter aux habitudes des Internautes, il est fortement recommandé de rediriger toute adresse saisie manuellement et comportant le préfixe inutile www. vers sa page de destination. Cela permet d’éviter de frustrer l’utilisateur avec des erreurs de type « page non trouvée », alors que le serveur peut aisément deviner l’adresse recherchée.

J’ai tout de suite été séduit par la capacité de WordPress à gérer les URL simplifiées. Il est en effet possible de ne laisser que le titre des articles comme lien. Cependant, j’ai été hésitant à simplifier les adresses davantage, en supprimant le préfixe www.. En effet, cela ne risquait-il pas de destabiliser certains utilisateurs, peu enclins à s’adapter aux changements informatiques ? Une discussion avec Les Saintes Chéries au sujet de leur propre site m’a convaincue. En effet, elles ont tout de suite, et ce sans hésiter, été séduites par un nom de site simplifié. Si des non informaticiens sont aussi sûres d’elles, alors je n’ai plus d’hésitations à avoir.

Voilà comment j’ai adoptées les URL simplifiées.

Crédit photo : KecMec

Comments

  1. Un service qui peut t’interesser : http://urldo.com/

  2. C’est en effet un service de redirection intéressant, henri, mais qui rend aussi les URL indéchiffrables. Par exemple, pour atteindre cette page-ci, l’adresse est en effet plus courte : http://urldo.com/VS9B7N, mais je préfère tout de même la version longue (et simplifiée), à savoir : http://unearaigneeauplafond.be/url-simplifiees.

    L’idée du service paraît cependant séduisante, puisqu’elle permet notamment d’ajouter une publicité ciblée lors de la redirection, voire un cadre au site visité, ce qui peut être fort intéressant, autant pour ceux qui utilisent le service (les URL deviennent plus courtes) que ceux qui le proposent (les revenus publicitaires ne sont pas à négliger).

    Cela dit, c’est fort pratique pour simplifier une URL très longue et pleine de paramètres…

  3. « Puisque le préfixe www. précédant habituellement l’adresse d’un site web n’apporte pas d’information particulière »

    Biensur, et pourquoi ne pas ne pas enlever le smtp, irc, ntp & autres, puisque ça ne sert à rien. Faut aretter un peu, si un utilisateur est trop c** pour entrer les www alors il faut qu’il fasse du jardinage! C’est dingue ça, pousser à la simplification juste parce que c’est trop long d’entrer 3 lettres … (bon oki 4 avec le point!)

  4. En effet, MADdanny, pourquoi ne pas les enlever, puisque justement, ça ne sert à rien ? Pour accéder à ce site en FTP, je n’ai nullement besoin d’entrer "ftp." en début de l’adresse, car le seul port de l’adresse me suffit pour identifier la machine.

    A quoi donc servent les sous-domaines (car c’est bien de cela qu’il s’agit) ? Eh bien, à ma connaissance, à permettre de dispatcher un sous-domaine particulier à une machine particulière. Or, ce petit site ne fonctionne que sur un seul serveur, avec toujours la même adresse IP, alors pourquoi donc imposer aux visiteurs ces fameuses quatre lettres inutiles, puisque de toutes façons, chaque protocole a un port de communication qui lui est généralement spécifique ?

    Taper 4 lettres est-il trop long ? Oui et non. Oui, c’est trop long, car ce sont des lettres totalement inutiles, qui n’amènent aucune information pertinente à l’utilisateur. Ecoute donc les animateurs de télévision qui tentent désespérément d’eppeler sans erreur à leurs téléspectateurs "hache thé thé pet, deux points, slash-slash, double V, double V, double V, point" avant d’arriver enfin à l’adresse utile ! Tout ça de temps d’antenne pour des informations non pertinentes ! Alors du coup, oui, c’est trop long, car inutile. D’un autre côté, certes, ce ne sont pas quatre lettres qui changeront grand chose à la face du monde, mais quatre lettres multipliées par des millions, des milliards de requêtes inutiles, ça en fait, des kilomètres de lettres inutiles qui sont rentrées inutilement dans les barres d’adresses et qui occupent tout ça d’espace mémoire pour rien dans la liste des favoris !

    Et puis en quoi cela te gêne-t-il que ce site puisse être accédé avec ou sans "www." en préfixe ? Quelle que soit ta pratique, tu arrives au point destination. Seulement, ce point de destination, si jamais tu as tout de même tapé "www.", supprime ce préfixe inutile.

    Gain de temps, gain de place, gain en simplicité. Personnellement, j’aime assez. :-P

  5. MADdanny > « Bien sûr, et pourquoi ne pas ne pas enlever le smtp, irc, ntp & autres, puisque ça ne sert à rien. Faut arreter un peu, si un utilisateur est trop c** pour entrer les www alors il faut qu’il fasse du jardinage! C’est dingue ça, pousser à la simplification juste parce que c’est trop long d’entrer 3 lettres … (bon oki 4 avec le point!) » Tu comprend de travers, la simplification n’est pas pour s’abaisser aux utilisateurs neuneus, c’est pour éliminer une information inutile… www, world wide web, si on ne le met pas on ne fait pas partie du ‘world wide web’ :-S ? Les utilisateurs sont tellements habitués à ce www qu’ils le rajoutent mm qd on leur spécifie bien qu’il n’est pas nécessaire ! C’est dire s’il y a lavage de cerveau ! De plus, il ne coûte rien de fournir les deux : sans ou avec www pour les nostalgiques, ce que ne font pas bcp de sites :-(

  6. Si techniquement, Jisse, il ne coûte rien de fournir deux adresses distinctes, une avec, et une sans le www. en préfixe, il y a tout de même un coût que beaucoup sous-estiment, voire ignorent : les moteurs de recherche pénalisent dans leurs résultats de recherche les pages dupliquées.

    En effet, puisque pour augmenter l’audience, certains ont considéré utile d’ouvrir et de dupliquer leurs pages parfois jusque plusieurs dizaines, voire centaines de fois, les moteurs de recherche ont fini par pénaliser ces pages de spam pour mettre en avant et valoriser les sites au contenu original, unique.

    Bref, ce site redirige donc tout visiteur depuis la version avec www. en préfixe sur la page équivalente sans ce préfixe, l’URL simplifiée, donc.

  7. Oui, la redirection donne le mm résultat ! Car les sites dont je parlais donnais une page 404 qd on ne mettais pas les « www » ou l’inverse, ce qui est pas très cool…

  8. Bon alors c’est quoi ces problèmes techniques avec tes blogs actuellement? Tu as un peu trop joué avec ton serveur dédié chez OVH? Bon courage quand même…

  9. Je comprend pas le but des adresses simplifiés en terme de référencement .. meme sur certains sites tel twitter on ne voit que ca partout es-ce pour eviter d’avoir un site considéré comme spam ?

  10. @Mobi&nbsop;: Le présent article date d’avant la mode des raccourcisseurs d’URL qui consistent à convertir une adresse URL longue en une adresse plus courte. La mode a été lancée par des sites tels Twitter dont les utilisateurs ont besoin de raccourcir la taille des URL pour faire tenir leurs messages dans la limite des 140 caractères d’un message Twitter qui doit rester compatible avec les SMS, puisque les utilisateurs étatsuniens, canadiens et anglais peuvent en effet recevoir les tweets auxquels ils sont abonnés sur leur téléphone.

    Une autre application est de raccourcir des URL réellement longues, au point de dépasser la taille d’une ligne dans un email. Ainsi, Google Maps comporte des URL particulièrement longues qui peuvent être réduites par un facteur trois ou quatre aisément.

    Pour en revenir au présent article, l’idée est de supprimer des URL les informations non pertinentes aux humains ou aux robots de recherche. L’extension de fichiers .php n’apporte strictement aucune information pertinente. Aussi, autant la supprimer.

  11. Merci de cette réponse ca faisait un moment que je me posais la question justement , sympa le blog :)

Speak Your Mind

*