Amateurs et professionnels du spam

PoubelleC’est bien connu, les blogs souffrent du spam. Heureusement, il existe des solutions de lutte contre le spam relativement efficaces sur les blogs, telles que Akismet, Bad Behavior, Spam Karma, WP Hashcash, ainsi qu’une ribambelle d’autres solutions plus ou moins connues et reconnues. Aussi, je m’étonnais l’autre jour de voir du spam chez Henri, pourtant grand spécialiste du web et des blogs.

En regardant mes divers blogs attaqués de toutes parts par du spam, où aucun ne semblait passer au travers des filtres et autres protections mis en place (alors que des messages légitimes étaient à tort classés comme spam), j’en étais à me demander quel était l’intérêt d’une pollution bête et aveugle de ces blogs où aucun spam ne passait à la publication.

En effet, certains des liens promus par ces divers systèmes de pollution automatique n’utilisaient même pas le bon format dans leurs tentatives veines de pollution de mes blogs. Aussi, même s’ils avaient réussi à apparaître dessus, le résultat n’aurait eu aucun intérêt, les liens ainsi publiés étant non cliquables et non pris en compte par les moteurs de recherche. Je constate donc une situation absurde où non seulement ce spam coûte aux victimes, mais en plus ne rapporte rien aux spammeurs. Manifestement, certains spammeurs spamment à tout va sans même savoir ce qu’ils font, faisant ainsi bannir les adresses IP de leurs ordinateurs (ou plutôt celles des ordinateurs zombies qu’ils contrôlent pour mener à bien leurs campagnes de spam) par les divers filtres anti-spam, les rendant rapidement inefficaces dans leur approche. Il aurait été alors beaucoup plus efficace de mener des campagnes de spam ciblées par technologie visée, blogs ou forums, exploitant les spécificités, voire les failles de chacune. Le taux de réussite du spam n’en aurait été qu’amélioré.

Mais le spam publié avec succès par un spammeur sur le blog d’Henri montre aussi qu’à l’opposé des amateurs, il existe aussi des spammeurs professionnels qui savent très bien ce qu’ils font, et réussissent à déjouer les filtres les plus sophistiqués. Et là, on ne peut que constater avec frayeur que même quand on est un spécialiste du web et des blogs, on ne peut pas avoir un taux de réussite de filtrage anti-spam de 100 %. Du coup, et même si je la désapprouve totalement, je comprends pourquoi malgré tant d’échecs, les spammeurs continuent à spammer…

Speak Your Mind

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.