Faux positifs avec Akismet

Poubelle

Il y a quelques jours, je lançais un nouveau blog : quatre à six cents visites par jour, moyenne de quatre pages par visite. Bref, j’avais l’impression que pour une première semaine de fonctionnement, le blog avait touché sa cible et je m’étonnais ainsi de n’avoir observé qu’un unique commentaire. En effet, je m’attendais à au moins un commentaire pour mille pages vues.

J’ai donc fouillé quelque peu l’espace d’administration du blog : le coupable a été vite trouvé : le plug-in Akismet installé par défaut avec WordPress et activé par mes soins juste avant le lancement du blog. En effet, le plug-in semble générer une quantité impressionnante de faux positifs, en matière de spam : 100 % de faux positifs sur ce blog-là, une demi-douzaine de messages marqués automatiquement comme spam, sans demande de confirmation de ma part, comme c’est le cas habituellement lors d’un doute du système. Pourtant, tous les messages étaient rédigés en français et ne comportaient ni mots-clés, ni URL douteux. Ici-même, sur Une araignée au plafond, je viens de sortir un commentaire légitime, sans aucun doute possible, noyé dans dix autres messages de spam, sans aucun doute possible. Cela fait tout de même 9 % de faux positifs !

Sur une boîte d’email, qui accepterait un filtre qui rejette à tort 9 à 100 % de ses courriers électroniques, les plaçant automatiquement dans le dossier de spam, noyés parmi des dizaines ou centaines d’autres ?

J’en déduis donc qu’Akismet doit souffrir de son succès. Autant à ses débuts, le filtre ne me posait aucun problème notable, ou du moins aucun problème noté, autant celui-ci devient désormais très imparfait. Cela montre bien le besoin d’une solution concurrente pour protéger les blogs du spam. La concurrence est généralement bonne, profitant aux utilisateurs. Mais le fait de livrer le plugin (commercial) Akismet par défaut avec la solution (open source) WordPress n’est-il pas tout simplement un abus de position dominente, une même société gérant les deux services ?

Crédit photo : Tobias Öhring.

4 réflexions sur « Faux positifs avec Akismet »

  1. mas cevennesmas cevennes

    ce n'est qu'un plugin et a mon avis le createur de wordpress n'a pas du tout envie de faire de la concurence déloyale , il veut juste eviter que les gens qui installe wordpress comme plateforme de blog se retrouvent submergés par un flos de spam et n'aient pas le niveau pour ajouter un plugin filtre

  2. kwakwa Auteur de l’article

    Note qu'il existe plusieurs autres plug-ins WordPress destinés à limiter le spam et relativement efficaces qui ne sont pas inclus dans la distribution officielle de WordPress. Parmi ceux-ci, notons :

    • WordPress HashCash
    • Bad Behavior / Bad Behaviour
    • Spam Karma
    • etc.

    Je noterai par ailleurs que ton propre commentaire a été automatiquement identité comme spam par Akismet… Ressemble-t-il pour autant à du spam ?

  3. Ping : Point sur le spam des blogs

  4. JeromeJerome

    Pour compléter un petit peu vos suggestions d’alternatives à Akismet, je vous recommande chaudement NoSpamNX qui se révèle très efficace.

    Dommage que WordPress ne permette pas de choisir son antispam parmi quelques extensions, un peu à la manière du choix de son navigateur lors de la mise en route d’une nouvelle machine. C’est peut être un peu compliqué à mettre en place, mais celà permettrait d’éviter le monopole d’un plugin…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.