Dix ans d’évolution du téléversement (upload) de vidéos sur YouTube

Dans un message annonçant la victoire de l’intelligence artificielle sur le terrorisme (?!), YouTube vient d’annoncer pour la première fois que le site héberge désormais 400 heures de vidéos supplémentaires chaque minute qui passe.

YouTube (logo)

YouTube

Mine de rien, cela correspond à 24.400 heures de vidéos supplémentaires toutes les 24 heures. Ainsi, il faudrait quelque 300 années de travail à temps plein pour regarder l’intégralité des vidéos publiées aujourd’hui même. De quoi donner le vertige ! Et pourtant, j’ai connu l’arrivée de la télévision par câble et par satellite à la fin du XXe siècle, où nombreux étaient les téléspectateurs sceptiques face à l’arrivée de bouquets de plusieurs centaines de chaînes. Depuis, j’ai cédé mon téléviseur et changé mes habitudes au profit de la vidéo à la demande (VàD ou VoD). Dont une grande partie sur YouTube, dont la pléthore de contenus permet à chacun de trouver un programme à son goût.

Évolution du téléversement de vidéos sur YouTube dans le temps (entre 2007 et 2017)

Évolution du téléversement (upload) de vidéos sur YouTube dans le temps

Bref, intrigué, je me suis intéressé à l’évolution de la popularité de YouTube dans le temps. Ainsi, j’ai épluché toutes les annonces du service d’hébergement vidéo de Google pour en extraire les chiffres officiels et construire le graphique d’évolution ci-dessus pour les années 2007 à 2017. Vous trouverez les données brutes dans ce classeur, avec une feuille dédiée au graphique et une seconde aux données sourcées.

Google semble maintenir des données récapitulatives plus précises en interne, qu’il a partagées sous la forme de deux graphiques, en 2010. Cependant, la dernière annonce officielle remonte à février 2015, l’année des dix ans du service vidéo, et apparue sur le site YouTube dédié aux annonceurs, plutôt que le blog officiel du service. On notera d’ailleurs que si la popularité du service auprès des producteurs de contenus semblait exponentielle jusqu’alors, celle-ci semble commencer à se tasser.

Enfin, s’il est intéressant de suivre la métrique des heures de vidéo téléversées (uploadées) chaque minute pour connaître l’ampleur de l’offre vidéo, il convient aussi de s’intéresser à la demande, en suivant par exemple l’évolution du temps global passé sur le site, ou encore la quantité des visiteurs uniques. Cette recherche documentaire est laissée en exercice au lecteur. ;-)

Speak Your Mind

*