Cookies aux pépites de chocolat

Se prémunir du pistage en ligne (sur ordinateur)

Quelques pistes, dans le désordre, pour se prémunir du pistage en ligne concernant la navigation web sur ordinateur. À défaut d’être exhaustives, elle permettront de limiter l’évasion de sa vie privée.

Bloquer les publicités

La principale motivation du pistage en ligne est le ciblage publicitaire, permettant aux annonceurs, via les régies pub, d’identifier les centres d’intérêt des Internautes par l’agrégation de leur navigation par l’ajout de cookies identifiants.

Pour limiter les indiscrétions liées à sa navigation, il faut commencer par l’installation d’un bloqueur de publicités dans son navigateur. Cela se fait par l’installation d’une extension spécifique à chaque navigateur.

L’extension uBlock Origin est ainsi disponible pour Google Chrome, Mozilla Firefox et Microsoft Edge.

Bloquer les pisteurs

La publicité reste néanmoins un important moyen de financement de nombreux services web, dont la presse. Aussi, on peut vouloir préserver sa vie privée sans pour autant bloquer la publicité.

Pour cela, Privacy Badger offre un filtre plus qualitatif sur les moyens de pistage. Se présentant comme une extension de navigateur web, l’outil permet notamment de bloquer les accès à certains domaines, bloquer les cookies sur d’autres domaines, ou de tout laisser passer. Le fonctionnement par défaut de Privacy Badger lui permet de déterminer automatiquement quoi et comment filtrer les requêtes.

Privacy Badger est disponible pour navigateurs Google Chrome, Mozilla Firefox, ainsi que Microsoft Edge.

Bloquer les cookies tiers

Puisque l’essentiel des cookies de pistage se fait via les sites tiers des régies publicitaires et des outils de mesure d’audience, une piste consiste à bloquer ces cookies-là en particulier.

Pour cela, on peut configurer son navigateur web Google Chrome, cette fonctionnalité est activée par défaut dans Mozilla Firefox.

Bloquer les services intrusifs de Google

Google étant dominant sur les marchés de la publicité, notamment via sa régie Google Ads, et de l’analyse d’audience, via son service Google Analytics, il est utile de lui réserver un paragraphe dédié.

Ainsi, Google permet de bloquer la personnalisation des annonces de son réseau publicitaire, via un paramètre de son compte Google (ce qui suppose donc d’en avoir un et… d’être pisté au travers de celui-ci), ainsi que des mesures d’audience, via une extension de navigateur (Google Chrome, Mozilla Firefox, Microsoft Edge étant tous les trois supportés.)

Activer « Do Not Track »

Enfin, à la fin des années 2000, une proposition a été formulée pour permettre aux Internautes de ne pas être pisté : Do Not Track (ou DNT). Il s’agit d’un entête HTTP envoyé par le navigateur à chaque requête web, demandant aux sites web visités de ne pas pister le visiteur.

Malheureusement, si les principaux navigateurs web intègrent DNT dès le début des années 2010, très peu de sites web, ou encore de régies publicitaires, respectent cette requête du respect de la vie privée.

Ceci étant, par exhaustivité, on peut activer l’entête DNT dans les navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox.

Effacer les cookies en fin de session

Enfin, il existe une méthode assez brutale limitant le suivi par les sites web indiscrets : la suppression des cookies de navigation à la fermeture de la navigation web. Ainsi, tous les cookies déposés durant la session, dont les cookies de pistage.

Toutefois, les cookies sont aussi utilisés pour d’autres usages que la publicité intrusive : l’identification de l’utilisateur à la connexion à un site, permettant à votre boutique favorite, ou à votre banque, de savoir que c’est bien vous qui les visitez, après une première connexion. Afin d’éviter la suppression de ces cookies là, il est pertinent d’instaurer une liste blanche (ou liste d’autorisation) permettant de préserver les cookies utiles au quotidien.

On se rapprochera des guides de Google Chrome, Mozilla Firefox.

Aller plus loin

Enfin, pour aller plus loin dans la configuration de son navigateur pour mettre en avant la protection de sa vie privée, on peut consulter leurs documentations respectives :

Et si vous ne deviez retenir qu’un seul conseil de cette page : bloquez la publicité.

Quant à savoir si cela suffit pour préserver votre identité d’Internaute, jetez un œil à l’outil Cover Your Tracks de l’Electronic Frontier Foundation (EFF). Rien que mon navigateur et sa configuration apparaissent uniques :

Your browser fingerprint appears to be unique among the 213,318 tested in the past 45 days.

Cover Your Tracks (EFF)

Crédit image : trpnblies7, licence CC BY-NC-ND 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.