Arrêt sur images, Nicolas Princen et vie privée

Arrêt sur Images dévoile le nom de l’un de ses membres payants : Nicolas Princen, chargé de la veille Internet de l’Elysée par « souci de transparence ». Qu’Arrêt sur Images se sente espionné, soit. Mais qu’en est-il du respect de la vie privée et de la confidentialité des informations personnelles des membres d’un site engagé ?