Horaires de bureau et web

Tout d’abord, je noterai que dans le web, l’essentiel des prestataires travaillent dans des TPE, à savoir des entreprises de moins de dix personnes, que ce soit à leur propre compte sous la forme du régime de travailleurs indépendants, soit sous forme de société, en général. Par conséquent, ils ont la flexibilité des horaires.

Pour ma part, je travaille chez moi, ce qui a certains avantages, comme éviter de perdre du temps dans les transports. De plus, je peux travailler dès que je le souhaite, il me suffit de pousser la porte du bureau. Mes horaires habituels sont très variables, avec une tranche horaire fixe entre 14 et 19 heures. Il est rare que je commence ma journée à neuf heures et je termine régulièrement après minuit.

Mais si actuellement j’atteins un décallage horaire extrême, cette tendance à commencer et terminer la journée dans la soirée m’a toujours accompagné durant ma carrière dans l’industrie informatique. Ainsi, si je me souviens avoir attendu près d’une demi-heure, arrivé à neuf heures tapante, le premier jour de mon premier job, avant que des collègues possédant la clé du bureau n’arrivent, j’avais très vite compris que dans le domaine du développement de jeux vidéo, la journée ne commençait qu’exceptionnellement avant dix heures, du moins, dans les petites structures des années 1990 (cela est devenu plus standardisé depuis dans les grandes structures survivantes en France après l’hécatombe de l’année 2000). Après un an, j’arrivais au bureau vers 10h30, voire même après 11 heures, et je repartais le soir en conséquence.

Pour ce qui est des jours de la semaine, là aussi, je suis très flexible, puisque travailler le week-end ne me pose en général pas de problème, et je peux ainsi dégager sans aucun problème une journée en semaine pour faire visiter la ville à des amis lointains venus passer leurs vacances en Bretagne.

La raison de ces horaires de bureau décallés dans l’informatique en général et le web en particulier est-elle pour autant liée à l’absence de contraintes familiales qui me caractérisent ? Je n’en ai pas l’impression, puisque mes amis, connaissances et relations professionnelles dans le domaine de l’informatique, quelle que soit leur situation familiale, ont des horaires eux aussi décallés, même si ce décallage se réduit — sans pour autant disparaître – lorsque la vie de famille s’installe.

Vous travaillez dans le web ? Comment organisez-vous votre temps de travail ?

Comments

  1. Tu es célibataire et sans enfants ? Je dis ca parce que travailler tard le soir n’est pas très compatible avec la vie de couple / de famille. Je suis presta web travaillant seul, et depuis que je ne vis plus seul, mes journées de travail c’est entre 6h30 et 19h30 (je travaille chez moi), plutot qu’entre 10h et 2h du mat.

    Se lever tot je trouve qu’au final c’est essentiel. Tout comme avoir une compagne d’ailleurs.
    Je trouve mieux de se coucher en pensant a vraiment autre chose, plutot que se coucher en terminant juste de travailler.
    Bien sur il m’arrive que travailler tres tard, mais c’est devenu très rare.

  2. Je pense que cette flexibilité horaire se retrouve dans le développement informatique en général.

  3. @Nicolas : Je suis célibataire sans enfants, mais je note que si effectivement les obligations familiales impliquent des horaires plus courants, certains spécialistes en informatique continuent tout de même à avoir un rythme décalé, dans une moindre mesure, cependant. De plus, je me couche rarement sans me changer les idées après une journée de travail, même lorsque je termine à une heure avancée de la nuit.

    @Romain : J’ai en effet l’impression que l’informatique est propice à ce type de situations, d’autant que l’informatique est composée pour beaucoup de jeunes cadres célibataires ou sans enfants, ce qui facilite ce type de pratiques.

  4. Martin Roman Age says:

    Bien que ne travaillant plus dans l’informatique, mon experience du metier c’est des horaires anarchiques, meme au bureau dans une structure (du moins par periodes), et seul chez-soi c’est encore bien pire, d’autant que la c’est son propre choix: la tendance naturelle est de reculer chaque jour l’heure du coucher et du lever, et tres vite les nuits blanches deviennent la norme.
    Mon avis actuel sur la question, c’est que ca ne marche pas en couple, ou alors c’est le couple qui tot ou tard ne marchera plus.
    Mais meme si j’etais seul, j’esseyerais de ne plus reproduire ce schema (et je sais que ce serait difficile): essayer de ne pas se couper completement de la nature en se levant le matin, en en voyant la lumiere du jour, en mangeant correctement et a heure fixe…tout cela est essentiel a long terme non-seulement pour son bien etre physique, mais aussi pour se sentir en phase avec ses semblables (et ainsi accessoirement pouvoir developper une relation quelle qu’elle soit).

  5. Martin Roman Age says:

    Mais il se fait tard, je dois aller me coucher!

  6. @Roman Age : bien dit

  7. Je n’ai jamais travaillé dans le secteur de l’informatique, mais j’ai connu une période de 3 ans en solo. Ce qui m’a le plus gêné fut de travailler chez moi, ça m’a pas mal desorienté. Au niveau des horaires, c’est certain tout dépend de sa situation. En couple, tu ne peux pas te permettre de travailler le soir (sauf si elle aussi est dans le même cas) mais en plus, c’est sûr que de se coucher dans la foulée, ce n’est pas très bon pour le repos du cerveau :)

  8. Et bien je lis régulièrement ce blog, s’est ma première réaction…

    Je dois dire que mes horaires sont plus que décalé, je commence généralement vers 14h pour finir vers 4/5h du matin, je suis rarement seul connecté a ces heures la …

    J’ajouterais que le plus difficile ce sont les période de rush, ou les nuits blanches sont continue, avoir une famille autour me semble impossible…

    Pour info, je suis en chine pour le moment, il est 5h40 comme quoi on ne se refait jamais ^^

  9. J’ai passé une vingtaine d’années avec des horaires de dingue.
    Si l’agent rentrait ce fut au détriment de ma vie de famille et je le regrette.
    Maintenant je m’impose des horaires réguliers (je travaille à la maison aussi) mais les clients ne l’entendent pas toujours de cette oreille et comme je fais un travail créatif si j’ai mal prévu mes délais, je fais comme tout le monde : des heures sup. Mais au frais de ma vie de couple.
    Cordialement,
    Philippe

Speak Your Mind

*