Blogs BD : les raisons de son succès

Problématique du référencement des blogs de dessinateurs

En règle générale, les blogs d’artistes sont très mal référencés sur les moteurs de recherche. En effet, les dessinateurs de bandes dessinées, dans le désordre :

  • utilisent souvent des images en guise de titres de leurs blogs, rendant ces titres illisibles pour les personnes mal voyantes et les robots d’indexation des moteurs de recherche, ces derniers étant totalement aveugles et ne sachant pas lire ou interpréter le contenu des images intégrées aux pages web ;
  • utilisent des titres ayant peu de rapport avec le contenu de leurs images, tels un numéro de planche, la date du jour, un jeu de mots subtil, etc. ;
  • n’utilisent aucun texte descriptif de leurs images (la plupart du temps, l’image brute est publiée) ;
  • omettent de renseigner l’attribut alt de la balise (X)HTML img destiné à renseigner le lecteur mal voyant et les robots d’indexation sous forme d’une description textuelle du contenu de l’image ;
  • négligent de renseigner l’attribut title  de la balise (X)HTML img dont l’objet est de donner un titre à l’image, utilisé par les personnes mal voyantes et les robots d’indexation pour mieux comprendre le contenu de l’image ;
  • utilisent parfois du Flash pour l’ensemble de leur site (technologie non interprétée par les robots d’indexation actuels des moteurs de recherche) ;
  • ignorent l’intérêt des balises (X)HTML META name="keywords" et META name="description", absentes de leurs pages, alors que ces dernières sont utilisées par les moteurs de recherche pour mieux cibler le contenu de la page et éventuellement de présenter cette description dans leurs résultats à l’utilisateur humain pour l’aider à faire son choix parmi les résultats indiqués ;
  • bien souvent, ne savent pas insérer un lien vers une page web externe à leur site au sein de leurs articles ;
  • placent des centaines de liens dans les favoris apparaissant sur chaque page de leurs blogs ;
  • pour les plus connus, voient chaque billet de leurs blogs envahi par des centaines de commentaires (et autant de liens sortants).

Bref, dans ces conditions, je ne voyais pas réellement comment la communauté des dessinateurs de bandes dessinées pourrait participer au référencement d’un tel service web sous la forme d’un référencement naturel. Par conséquent, j’étais très sceptique quant au succès, en termes d’audience, de cet agrégateur de blogs visant la bande dessinée.

Raisons du succès

Or, du succès, Blogs BD en a ! En effet, les blogs traitant de la BD étant difficilement identifiables sur les moteurs de recherche pour les raisons suscitées, les dessinateurs utilisent leurs blogs pour les bourrer de liens favoris, liens apparaissant généralement sur toutes les pages de leurs sites respectifs. Ainsi, se faire remarquer par et plaire à un dessinateur, c’est à coup sûr, rapidement, voir un lien apparaître sur l’ensemble des pages de son blog dans les favoris, dont la gestion est très aisée sur la plupart des systèmes de blogging.

Par ailleurs, l’absence d’un moteur de recherches efficace en matière de dessin en général et de la bande dessinée en particulier laissait un vide qui était prêt à être comblé par un service centralisant ces divers blogs, que ce soit sous la forme d’annuaires (qui ont l’inconvénient d’être relativement statiques) ou sous la forme d’un agrégateur (qui a l’avantage d’être mis à jour automatiquement, quasiment en temps réel, suivant la mise à jour des blogs référencés). Les amateurs de dessin ont donc vite fait d’ajouter un lien vers un tel service dans la liste de leurs sites favoris intégrée à leur navigateur web. Il est en effet plus aisé de ne gérer qu’un lien unique pour y trouver toute l’actualité des blogs de BD qu’avoir à suivre chaque blog séparément.

A cela, Matt a aussi eu l’excellente idée de promouvoir son service en envoyant des fan arts à quelques uns des dessinateurs et blogueurs qu’il apprécie (dont Martin Vidberg, Monsieur le Chien, Fabrice Tarrin, Laurel). Ceux-ci publient régulièrement les dessins et autres créations de leurs lecteurs, découvrent au passage leurs sites web et servent ainsi de vecteur à la communication virale autour de ce service. Par ailleurs, un logo aisément intégrable à son propre site web ou blog faisant la promotion de Blogs BD était aussi proposé :

Enfin, Matt a aussi pensé à promouvoir son service via un autre moyen que son site web : en proposant un module Blogs BD pour Netvibes. Un excellent moyen de faire parler les geeks en tous genres.

Conclusion

En somme, puisque le référencement d’un site web autour du dessin et de la bande dessinée visant les moteurs de recherche est difficile, il faut s’appuyer sur d’autres sources de trafic. C’est ce sur quoi compte Blogs BD : les visiteurs directs et les référants issus des autres sites traitant de la même thématique. Bref, si le trafic en provenance des moteurs de recherche est toujours très intéressant pour un site web, le succès de Blogs BD montre qu’il existe d’autres moyens d’améliorer l’audience de son site web et qu’il est prudent de s’en préoccuper. En effet, diversifier les sources de trafic d’un site web limite les risques de voir son audience chuter rapidement lorsque l’une de ces sources se tarrit, ce qui est parfois le cas lors de grosses mises à jour des algorithmes des moteurs de recherche modifiant sensiblement l’ordre des résultats de recherche…

Speak Your Mind

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.